top of page

LES 7 PROFILS TYPE DU MARCHEUR NORDIQUE

Dernière mise à jour : 26 janv.

Il est évident que nous ne naissons pas en sachant marcher nordique, de la même manière que nous ne savons pas marcher tout court. Bien que la marche soit instinctive voire innée chez l'Homme, il faudra tout même accompagner l'enfant sur ses premiers pas.


D'une manière générale, lorsque nous marchons (sans bâton), nous observons que nous avons un style de marche (une démarche), une attitude, une posture et une allure qui nous représentent, nous identifient et nous collent à la peau.


En marche nordique, c'est pareil ! Nous ne sommes pas tous égaux et heureusement.

Au fur et à mesure que nous allons pratiquer la marche nordique, nous allons adopter un style propre à nous.


Pour visionner la vidéo des 7 profils, cliquer sur l'image ci-dessous (cette vidéo est extraite du Programme d'entraînement NORDIC FELIN - Objectif Amplitude

PROFILS TYPE DU MARCHEUR NORDIQUE

Qu'est ce qu'un profil type marcheur nordique ?


Le profil type du marcheur nordique est caractérisé par :


  • la morphologie, la posture et la personnalité du pratiquant lui-même,

  • la qualité de l'enseignement reçue lors de la phase d'apprentissage de la marche nordique pour enclencher les bons reflexes et la bonne technique de la marche nordique,

  • la manière dont le pratiquant perçoit la marche nordique (sport à part entière ou simple randonnée pédestre avec bâtons),

  • l'optimisation et la pertinence des entraînements marche nordique dispensés par un coach instructeur certifié,

  • la fréquence et l'intensité des entraînements marche nordique (qu'ils soient individuels ou collectifs).


En effet, tous ces critères vont aider à construire notre profil type du marcheur nordique.


Cependant, notre profil type du marcheur nordique évoluera au fur et à mesure de notre pratique et de nos entraînements.


Il est évident que nous souhaitons toutes et tous atteindre le profil 7 : le Félin, qui est le profil du marcheur nordique par excellence (Aisance, Amplitude, Force, Propulsion).


Quels sont les 7 profils type du marcheur nordique ?


  • Profil 1 - le Bourrin : Ce type de profil ne jure que par la force et la rapidité. Il n'a aucune nuance dans son style car son seul but est d'aller vite. Il pense que c'est dans les jambes que tout se passe. Il confond amplitude avec rapidité. Ce type de profil a tendance à s'épuiser très rapidement à l'effort et peut être sujet aux blessures et aux maux du corps.

  • Mon focus : Si vous vous retrouvez dans ce type de profil, il faudra apprendre à canaliser votre énergie et apprendre à respirer afin d'optimiser votre effort durant l'entraînement. Il est important de bien faire la différence entre vitesse et rapidité. Vous êtes incontestablement un profil à haut potentiel physique, il faut juste apprendre à le canaliser.


  • Profil 2 - Le mou du genou : Ce type de profil adopte une attitude peu dynamique et peu engageante sportivement parlant. Il marche en baladant ses bâtons en les faisant trainer au sol. Cependant, même si on observe une bonne coordination bras et jambes, il n'utilise pas ses bâtons pour propulser. Il n'a donc aucune technique. Il est donc important d'envisager à apprendre ou à réapprendre la vraie marche nordique. ATTENTION toutefois, si vous êtes au tout début de votre apprentissage marche nordique, il est normal d'être dans le profil "un mou du genou". La phase de perfectionnement vous permettra d'être plus tonique et plus véloce dans votre pratique.

  • Mon focus : Si vous êtes en phase d'apprentissage, il est important de continuer à pratiquer avec un coach pour améliorer le geste technique et apprendre à propulser le poids du corps en avant. Néanmoins si vous pratiquez depuis un certain temps la marche nordique en mode "mou du genou", je vous conseille de réapprendre la marche nordique de A à Z. En marchant nordique avec une belle technique, vous profiterez de tous les bienfaits de la marche nordique et vos sensations seront décuplées.


  • Profil 3 - Le profil du bossu : Ce type de profil est très caractéristique car il dépend de sa morphologie, de son attitude cyphotique et de sa posture. En effet, il peut être bossu à cause d'une déformation de la colonne vertébrale (appelée cyphose dorsale) ou bien par l'attitude qu'il adopte d'une manière générale (attitude cyphotique). Sa marche et sa posture sont donc fermées, enroulées et déformées. Le manque de mobilité articulaire sur le haut du corps et sur les autres parties du corps, ne lui permettent pas de balancer les bras amplement et dynamiquement. L'amplitude des jambes étant réduite, l'amplitude des bras est réduite aussi. Lorsque la posture est voûtée cela engendre un déséquilibre corporelle et musculaire à tous les niveaux.

  • Mon focus : Si vous faites parti de ce type de profil "bossu" ou cyphotique, il est très important de travailler l'ouverture de la cage thoracique, la mobilité épaules/omoplates, la posture dans son ensemble et la tonicité musculaire. En effet, avant de performer sur l'aspect technique de la marche nordique (amplitude /propulsion/vitesse). Il est impératif de mettre en place des exercices spécifiques (posture, étirements, mobilités, musculation, et gainage). Le Pilate, le Fit-ball et le Yoga sont 3 disciplines excellentes et complémentaires à la marche nordique.


  • Profil 4 - l'attaquant : Ce type de profil ressemble à celle du bourrin. Toujours dans la force, l'effort physique et l'attaque pour aller plus vite. Même si dans l'apparence, l'attaquant adopte un style plus en adéquation avec la marche nordique, sa technique manque d'amplitude et de propulsion. L'attaque est trop dirigée sur les jambes et peu sur les bras, alors qu'en marche nordique ce sont les bras qui font le job et non les jambes.

  • Mon focus : Si vous faites parti de type de profil recherchant les sensations fortes de vitesse, de rapidité, de force et d'effort extrême. Il est important de canaliser votre énergie. En effet, en marche nordique, c'est d'abord dans les bras que tout se passe. Ce n'est pas pour rien que l'on dit que la marche nordique soulage de 30% du poids du corps sur les appuis et soulage le dos grâce aux bâtons et à la poussée des bras. Vous avez un fort potentiel physique et sportif sachez l'utiliser à bon escient.


  • Profil 5 - Le plié du coude : Ce type de profil n'a jamais appris la marche nordique ou du moins l'a mal apprise. Pourtant, on voit très souvent et trop souvent ce type de profil du marcheur nordique lors des sessions encadrées. Ce type de marcheur nordique ressemble plus à celui du randonneur avec bâtons. Cependant, j'ai trouvé pertinent de l'intégrer parmi les 7 profils du marcheur nordique afin que chacun d'entre vous se rende compte visuellement il ne se passe rien sportivement parlant.

  • Mon focus : Il est temps d'apprendre la vraie marche nordique avec un coach instructeur certifié. Si toutefois, vous préférez juste vous balader, marcher ou randonner, je vous conseille vivement de marcher sans bâton et d'utiliser uniquement le balancement des bras. Le position coude pliée dans la pratique de la marche nordique va avoir un impact négatif sur votre posture, sur vos épaules et votre nuque. Il est donc fort possible que vous déclenchiez des tendinites sur les coudes, les épaules et les muscles du cou.


  • Profil 6 - L'engoncé ou l'étriqué : Ce type de profil adopte une attitude et une posture fermée et très étriquée voire un peu psychorigide. Généralement ce type de profil a peur de tomber et il est focus sur le moindre obstacles qui peut se présenter à lui. Il n'est ni à l'aise dans l'espace et ni dans son corps. Il utilise ses bâtons comme des cannes. Ils sont plus un soutien lui permettant de se sécuriser pour ne pas tomber. Hors, dans ce type de profil, on sort du contexte de la vraie marche nordique.

  • Mon focus : Il est indispensable de revoir les bases fondamentales de la marche nordique d'une part et d'autre part de travailler sur l'ancrage, la stabilité et l'équilibre afin d'être plus en confiance. Je préconise des exercices de proprioception sur les points d'appuis (genoux, chevilles, pieds) et des exercices de renforcement musculaire sur les membres inférieurs, le tronc, le dos et le haut du corps. En ce qui concerne la technique pure de la marche nordique, avec beaucoup de travail et de persévérance, elle se mettra en place au fur et à mesure. Vous vous sentirez alors plus en confiance et plus ancré durant votre marche.

  • Profil 7 - Le félin : Le félin est le marcheur nordique par excellence. L'amplitude et la propulsion sont au maximum, l'utilisation des bâtons est optimisée. On observe une belle gestuelle avec beaucoup de vélocité et d'allure. Les bâtons sont le prolongement des bras ce qui donne une impression d'envolée. Ce type de marcheur nordique excelle dans la discipline et plus particulièrement dans la gestuelle.

  • Mon focus : Malheureusement, dans le sport, rien est jamais acquis. On acquiert certes un geste technique à condition de le travailler et de le performer toujours et encore grâce à des entraînements spécifiques et bien ciblés. Cependant, ce qui n'est pas acquis, c'est la bonne condition physique pour rester performant et efficace. Il y a toujours des axes d'amélioration pour continuer à performer dans sa pratique tant sur le plan cardio vasculaire, la vitesse, la vélocité que sur l'aspect technique. Je vous conseille donc d'être toujours attentif et attentionné dans la qualité de vos entraînements, d'être rigoureux et régulier afin de conserver ce qui a été acquis et améliorer et booster ce qui doit l'être.



En Marche Nordique : chaque pas compte, peu importe le PROFIL !

Pour conclure : la marche nordique, c'est plus qu'une promenade avec des bâtons : c'est un sport pour tous, simple et amusant et très efficace pour renforcer toutes les parties du corps.


On vise tous une belle technique, mais n'oubliez pas, le plus important, c'est de marcher en harmonie avec soi-même.


Et non, la marche nordique, ce n'est pas juste se balader avec des bâtons - c'est bien plus !

C'est bon pour la santé, oui, mais c'est aussi le moyen idéal de se sentir plus vivant grâce au mouvement.


Pour les compétiteurs, souvenez vous : la course à la perfection peut vous faire manquer le vrai plaisir de la marche nordique. Après tout, ce n'est pas la montre qui compte, mais le moment !






90 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page